Que faire d’un animal en difficulté ?

Dans un souci d’efficacité, contacter en urgence le soigneur agréé uniquement par téléphone au 06 72 72 29 32

N’hésitez pas à laisser un message sur le répondeur.

Il ne manquera pas de vous recontacter au plus vite.

 

Le capturer

Avant toute manipulation d’un animal, vous devez nous contacter ou joindre le centre de soins le plus proche de votre région.

 

Protocole simple pour capturer dans les meilleures conditions un mammifère sauvage blessé, malade ou immature:

 

Avant la capture, prévoir :

  • des gants suffisamment épais afin que dents ou griffes ne traversent pas;

  • une couverture, un tissu ou un vêtement couvrant;

  • une boîte de transport. Elle sera adaptée au gabarit et à la force du ou des animaux. Une boîte à chaussures percée suffira pour des chiroptères (chauve-souris), des jeunes écureuils et autres animaux de petite taille, mais prévoyez une cage de transport type chien/chat pour des espèces plus grandes. Les cages grillagées sont à proscrire.

 

  • un tissu ou linge. Il ne doivent pas être filandreux. Ils assureront un refuge et un certain confort à l’animal, y compris sur le plan sanitaire;

  • une bouillotte ou une bouteille d’eau chaude. Assurez-vous qu’elle ne soit pas en contact direct avec l’animal!

 

En attendant le départ pour le Centre de Soins ainsi que pendant le transport, placez l’animal dans une pièce sombre, tempérée et sans nuisance sonore. 

 

Attention 300

Par définition, les animaux sauvages n’ont pas l’habitude d’être manipulés par l’Homme.

Il convient donc, pour le bien de tous, de commencer par se protéger si l’on veut correctement protéger l’animal.

Calme et délicatesse devront également être de mise afin de ne pas aggraver stress et blessures.

Premiers soins

Pour les animaux sauvages, même ceux qui vivent à proximité de l’Homme, se retrouver à son contact direct s’avère être une source importante de stress. Le calme et l’obscurité limiteront ce stress.

  • Ne donnez aucun médicament à l’animal. Notre soigneur vous conseillera  sur l’attitude à adopter en fonction de votre cas.
  • Rapatriez-le au plus vite dans un centre de soins après nous avoir contactés. (Le transport d’animaux sauvages est strictement interdit si vous n’avez pas préalablement contacté un centre de soins!)